** 1ère commande -10% sur tout le site : NEWLITM10 **

Le Petit Prince et le Renard : une Histoire d'Amitié

Le Petit Prince et le Renard : une Histoire d'Amitié

Alors que le Petit Prince est seul et en pleurs, un renard apparaît ! Dans le monde merveilleux du Petit Prince, il n'y a rien de surprenant à ce que le renard s'adresse au jeune garçon. Grâce à cette drôle de rencontre, une histoire d'amitié se construit. Bien sûr, ce sera possible une fois que le renard sera apprivoisé ! Voici comment le Petit Prince et le Renard sont devenus amis.

Le Petit Prince et le Renard : la rencontre

Le Petit Prince est si triste qu'il est ravi de découvrir ce renard "si joli". Alors, il lui demande de venir jouer avec lui. Il est donc surpris par la réponse de l'animal : "Je ne puis pas jouer avec toi (…) Je ne suis pas apprivoisé". Oup's ! Le petit garçon s'excuse, mais ça veut dire quoi ce mot compliqué, "apprivoiser"? "Ça signifie, "créer des liens" répond le renard. Euh… oui, mais encore ?

Heureusement, le renard donne un peu plus d'explications au Petit Prince : « Si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde ! ». Ils ne seront plus des étrangers, semblables à cent mille autres ! Finalement, quand on y pense, il n'y a rien d'étonnant à ce que le jeune homme se fasse un ami renard ! Et oui, il a déjà une rose dans sa vie et confie au renard qu'elle l'a sans doute apprivoisé…

Et le renard aussi a très envie d'avoir un ami : « S’il te plaît…apprivoise-moi ! » demande-t-il au petit garçon. Ce passage est sans doute le préféré de la majorité des lecteurs du Petit Prince... Il faut reconnaître que cette image est bien trouvée ! Mais encore faut-il savoir comment apprivoiser l'autre !  

Le mode d'emploi pour apprivoiser l'autre

Oh la la ! Le Petit Prince n'est pas au bout de ses surprises ! Pour apprivoiser quelqu'un, il y a un mode d'emploi. Heureusement, le renard explique très bien comment faire ! Il faut des rites ». Ah ? Vous vous souvenez des amitiés de notre enfance ? Quand on était petit, on était comme le Petit Prince, on ne s'embarrassait pas de convenances. On disait « Tu viens jouer avec moi ? » et l’affaire était réglée ! Mais, quand on grandit, ça ne marche plus comme ça…Vous savez, l'amitié, ça se mérite et ça n’arrive pas en un claquement de doigts. Ne dit-on pas que la patience est mère de toutes les vertus ? 

C'est pareil, dans l'univers du Petit Prince : "Il faut être très patient. Tu t'assoiras d'abord un peu loin de moi ... mais chaque jour tu pourras t'asseoir un peu plus près. » explique le renard. OK ! Le jeune garçon commence à comprendre… Le lendemain, le renard dévoile encore un peu plus de sa tactique ! Et oui, quitte à revenir chaque jour, il faut que ce soit à la même heure. « Si tu viens n'importe quand je ne saurais à quelle heure m'habiller le cœur.»

Et le Petit Prince vient chaque jour à la même heure voir le renard. Tous deux découvrent alors le "prix du bonheur". Et c'est ainsi que notre Petit Prince apprivoisa le renard !

Le moment de se quitter

Mais Le Petit Prince doit poursuivre sa route. Toutes les bonnes choses ont une fin ! Les amis doivent à un moment ou un autre se quitter. Alors, le renard dit au petit garçon : "Ah je pleurerai !" Rho... ne serait-il pas un peu maso ce renard ? C’est quand même lui qui a voulu que le Petit Prince l’apprivoise. D'ailleurs, il lui dit que c'est de sa faute, s'il souffre, car c'est lui qui a voulu être apprivoisé ! "Alors tu n'y gagnes rien", dit-il ! Ben oui, pourquoi vouloir un ami si c'est pour souffrir ensuite ?

"J'y gagne...À cause de la couleur des blés" … Alors, pour comprendre, il faut rembobiner un peu la bande en arrière. Le renard a déjà parlé de la couleur des blés semblables aux cheveux dorés du Petit Prince ! Et le souvenir de leur amitié sera toujours lié aux champs de blé.

En fait, le renard est comme Proust, lui aussi il aime les madeleines ! Et vous savez que ça n’a pas de prix de se replonger ainsi dans de beaux souvenirs.

Mais pour que le Petit Prince comprenne vraiment tout ça, le renard lui demande de retourner voir les roses. En effet, avant de rencontrer le renard, le petit garçon était bien triste. Il avait trouvé un immense champ de roses toutes pareilles à la sienne… Pourtant, grâce au renard, il comprend que c'est faux ! C'est le "temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante".

Le renard avait un secret à avouer au Petit Prince : "On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux." Tout le monde connaît cette phrase qui s'applique autant à l'amitié qu'à l'amour. C'est ainsi que la lumière fut dans la tête du Petit Prince ! Il a grandi grâce à son ami, et peut repartir vers de nouvelles aventures.

Le Petit Prince et l'aviateur : une autre histoire d'amitié

Après avoir quitté le renard, le Petit Prince marche dans le désert… puis, il rencontre un aviateur, qui, lui-même, nous racontera toute l'histoire. L'aviateur voulait juste réparer son avion. Et là, voilà un petit garçon qui se pointe en plein désert ! Et c’est pas un mirage ! Est-ce que parfois l'amitié ne nous tombe pas dessus comme un Petit Prince tombe du ciel ?

Certaines amitiés se construisent de fil en aiguille, parce qu’on a besoin de tisser un réseau, au travail, par exemple. Et puis, finalement cela devient plus que ça. Et d’autres arrivent comme ça ! Là où on ne les attend pas. Et le Petit Prince apprivoise l'aviateur.

Mais, comme l'amitié avec le renard a eu une fin, celle avec l'aviateur doit aussi se terminer. Et puis ce long voyage est fini…. En effet, cela fait un an que le Petite Prince est arrivé sur Terre. Son étoile est à nouveau au bon endroit dans le ciel. Et pour rentrer auprès de sa rose, il doit délaisser son corps, trop lourd pour s'envoler si loin. Et l'aviateur a un gros coup de flip ! Il a peur… Il faut dire que le départ de son ami est assez original ! Un serpent qu'il a rencontré à son arrivée sur Terre doit le mordre afin de lui assurer un billet de retour. Grâce à lui, il pourra laisser son corps ici et rentrer.

Et pourtant l'aviateur en a vécu des choses effrayantes. Si vous avez lu Vol de nuit, vous saurez de quoi je parle ! Mais voilà, la perte d'un ami aussi incroyable que le Petit Prince, c'est tout de même autre chose que d'être perdu dans le ciel.

Mais maintenant, le petit garçon partage un secret avec le renard et il va pouvoir le transmettre à l'aviateur. Celui-ci lui dit qu'il veut encore entendre son rire. Le Petit Prince lui confie : "Mon étoile, ce sera pour toi une des étoiles. Alors, toutes les étoiles tu aimeras les regarder…Je rirai dans l'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles…C'est comme si je t'avais donné, au lieu d'étoiles des tas de petits grelots qui savent rire."

L'étoile est le cadeau que le Petit Prince offre à l'aviateur pour qu'il se souvienne de ce rire et se sente consolé comme il a offert la couleur des blés au renard. Lorsque le Petit Prince s’en va dans la magie du désert, son rire est ancré dans les étoiles. Dans chacune d'elle, tintera son rire, et son souvenir sera un doux grelot dans le cœur de l'aviateur.

Les belles histoires d'amitié du Petit Prince

Grâce à ces deux rencontres, le Petit Prince se fait deux amis. Deux amitiés véritables dont tous se souviendront pour toujours. Le Petit Prince et le renard se sont trouvés au moment où tous les deux étaient lassés de leur solitude. L'aviateur, lui, a été surpris et irrité par le petit garçon avant de l'aimer pour de bon. Ces amitiés restent gravées dans les souvenirs qu'ils ont construits ensemble. Ce sont ces deux rencontres qui vont faire grandir le Petit Prince et lui faire comprendre le sens de son voyage.

Plus de publications